Essonne

L’Essonne est un département situé au sud de Paris, limitrophe avec les Yvelines et la Seine-et-Marne. Quatre régions naturelles occupent son territoire, dont les plaines de la Beauce, ou les plateaux du Gâtinais et de la Brie, qui s’étendent aussi sur la Seine-et-Marne. Le département est donc assez plat, avec quelques vallées encaissées et des massifs forestiers plus ou moins importants, comme une partie de la forêt de Dourdan, la forêt des Grands Avaux ou la forêt de la Roche-Turpin.

L’Essonne possède un patrimoine culturel et historique important. Parmi ses monuments les plus connus se trouvent le château de Montlhéry, la halle de Méréville, ou encore l’église Saint-Germain-d’Auxerre à Dourdan.

Source : actu.fr

Tout comme les autres départements de la grande couronne francilienne, l’Essonne est composée à la fois de zones très urbanisées comme de zones très rurales. Il y a donc un large choix de sentiers de randonnée. J’ai cependant assez peu exploré ce département, donc je vais seulement parler des zones que j’ai déjà parcourues.

Les environs de Palaiseau

Palaiseau se situe dans la région naturelle du Hurepoix, voisine de la Beauce et du Gâtinais. Ses principaux massifs forestiers sont ceux de Dourdan, de Meudon et de Verrières-le-Buisson. Le relief autour de Palaiseau est plutôt accidenté, notamment dû à la présence du plateau de Saclay, à 160 m d’altitude. La rivière Bièvre serpente au pied de ce plateau.

Il y a d’agréables balades à faire au milieu des bois, tout en suivant le cours de la Bièvre. On traverse de très jolies communes, comme Vauhallan ou encore Saclay.

Les environs de Gif-sur-Yvette

Gif-sur-Yvette est une ville peu éloignée de Palaiseau, donc les deux zones ne sont pas très différentes l’une de l’autre. Très proche du parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse, il est possible, en partant de cette agglomération, de trouver des chemins dans les bois et sur les hauteurs, offrant ainsi de beaux panoramas sur la vallée. En effet, Gif-sur-Yvette et ses environs se trouvent sur une bonne partie du plateau de Saclay.

J’aurais aimé écrire davantage sur l’Essonne, mais j’y ai fait très peu de randonnées. Ça changera sûrement, et je pourrai un peu plus étoffer cette page !
En attendant, sachez que l’Essonne est traversée de nombreux chemins de GR (Grande Randonnée), dont : le GR 1, le GR 2, le GR 11, le GR 32, le GR 111 et le GR 655.
N’hésitez pas, de votre côté, à vous équiper de cartes IGN ou de ce topo-guide pour explorer davantage ce département.